top of page

L'évolution des espaces de travail dans le temps

L'espace de travail est un lieu qui a beaucoup évolué au fil des années, en passant par des espaces restreints à de grands open space ou espaces de coworking.

Les employeurs s'intéressent aujourd'hui de plus en plus à la qualité de vie au travail (QVT), ce qui n'était pas le cas il y a 100 ans. Les espaces de travail et la QVT sont liés, l'un influant clairement sur l'autre.


Les espaces de travail ont pris de l’importance depuis les années 2000, en effet ils sont le cœur de production des entreprises. Pour comprendre ce changement de point de vue sur les locaux d’entreprise, il faut remonter aux anciens modes de travail.


La révolution industrielle

La révolution industrielle du début du XIXème siècle a été un tremplin pour le monde du travail. Elle a permis le passage d'une économie fondée principalement sur l'agriculture, à une économie reposant sur la production mécanisée à grande échelle de produits manufacturés en entreprises. Le taylorisme, synonyme du travail à la chaîne, règne en maître à cette époque. Il est le nouveau modèle d’organisation du travail, avec un modèle très hiérarchique. Il est aussi synonyme de recherche de profits, quitte à prendre le pas sur le confort des salariés.

Il n'y a qu'un seul mot d'ordre : la productivité.


Cette production à grande échelle n'était pas sans conséquence. Très rapidement, les professionnels de la santé se sont rendu compte de l'impact néfaste qu'il y avait avec l'apparition de maladies musculaires (maux de dos dus aux ports de charges lourdes ou encore des douleurs aux bras à cause de la répétition de mouvements).

La majeure partie du temps, les salariés avaient un poste fixe (travail à la chaîne) sans réelles sécurités au travail, d’où de nombreux problèmes physiologiques et physiques.

La période de l'après-guerre et les années 2000 : synonyme du bien-être au travail.

Les entreprises prennent enfin conscience du besoin de faire respirer leurs espaces et leurs salariés. Leurs souhaits commencent à être pris en compte. Ils ont désormais des bureaux individuels et leurs propres postes de travail. Même si l'ensemble des bureaux sont collés les uns aux autres, l'intimité des travailleurs est désormais protégée par des cloisons modulables. La nuisance sonore n'est pas encore prise en compte, mais il y a du progrès.

La notion de bien-être voit finalement le jour lors de ce nouveau millénaire.

Qu'en est-il aujourd'hui ?

Les espaces de travail permettent maintenant l’échange d’informations avec des postes de travail performants et des espaces de travail en équipes.

La QVT et la flexibilité au travail sont désormais des termes importants. Ces deux notions sont d'autant plus importantes de nos jours si vous voulez qu'un employé ou une nouvelle recrue reste longtemps dans l'entreprise. Si les espaces et conditions de travail sont néfastes, le collaborateur sait qu'il a de grandes chances de voir mieux ailleurs, quitte à perdre certains avantages.

L'image de l'entreprise est donc primordiale pour garder ses équipes.

De nos jours, avoir des espaces de travail en accord avec les modes de travail permet une plus grande flexibilité et productivité des équipes. Ils peuvent même favoriser l'innovation interne. Il est important de préciser que ces modes de travail ont un effet positif sur les coûts de la société.

Et demain ?

L’anticipation des nouvelles technologies, des moyens d’organisation et des besoins est un facteurs clés de succès pour les entreprises. Il faut donc se poser différentes questions pour réussir à se démarquer, mener à bien sa politique de RSE tout en maîtrisant ses coûts.

La maîtrise des coûts est un élément important surtout si nous ne mettons pas en place les bons moyens d’action, c’est à ce moment-là que l'on voit l’importance des études et de la fiabilité de leurs résultats.

Les études peuvent porter sur :

  • Quelles sont les nouveautés technologiques ?

  • Comment évoluera le mode de travail des collaborateurs ?

  • Que souhaitent les salariés ?

L’anticipation des tendances est le succès des entreprises de demain, il faut avoir le regard tourné vers demain tout en apprenant de notre passé.

Pour le dire plus simplement, améliorer les espaces de travail, en fonction de leurs besoins, c'est offrir plus de bien-être, une meilleure QVT et donc une meilleure productivité. Ces éléments sont pris en compte dans les politiques de responsabilité sociétale des entreprises, politiques qui doivent permettre d’assurer la continuité de l’entreprise, notamment sur le facteur humain. Sans homme la société n’est pas, il faut donc les préserver pour s’assurer du maintien de votre savoir-faire.

bottom of page