top of page

Travailler en Open Space : 5 conseils à suivre


L’open space est très en vogue ces dernières années au sein des entreprises. Pour les collaborateurs, il rime souvent avec nuisance sonore alors que pour les entreprises c’est plutôt économie, rentabilité et efficacité. Cependant, cet espace de travail ne présente pas que des désavantages. Pour qu’il y ait de la convivialité entre collègues, un dynamisme de travail et une bonne communication, il faut instaurer quelques règles de bonne conduite à suivre afin de limiter les sources de déconcentration et de stress. Voici nos 5 conseils pour travailler dans les meilleures conditions au sein d’un open space.


Partager avec vos collègues sur les comportements dérangeants



L’open space est souvent mis en avant pour sa convivialité, des petites discussions à l’arrivée aux débats pour choisir où manger le midi, à la pause-café… A termes, tous ces petits bavardages et sons agaçants perturbent la concentration de certains. Les interactions entre collègues peuvent être aussi motivantes, inspirantes et productives que perturbantes, irritantes et pousser à l’évitement. C’est là où l’humain entre en jeu : faire preuve d’humour, proposer une alternative pour faire poliment comprendre le dérangement. C’est avant tout une belle leçon de vie que de devoir cohabiter avec un voisin de bureau aux habitudes contraires des nôtres. On peut aussi développer la connivence avec d’autres collègues également gênés par le bruit. Il ne faut donc pas hésiter à crever l’abcès et à partager poliment votre sentiment. Donnez aussi la possibilité à vos voisins de communiquer si un de vos comportement les dérangent.

Créer une atmosphère conviviale entre collaborateurs


Selon une étude réalisée par Ethan S. Bernstein et Stephen Turban, professeurs à Harvard, l’open space aurait tout compte fait un effet d’isolement. Il entraîne même une baisse des interactions de l’ordre de 70 % entre des collaborateurs. D’une part les salariés se replient dans des espaces plus privatifs, la cuisine, les toilettes et les bruits de couloirs vont bon train. D’autre part les collaborateurs ont davantage recours à leurs smartphones et ordinateurs : on observe une hausse de 56 % des mails et 67 % des messages instantanés. D’autant plus révélateur, l’étude a trouvé que la « mise en copie » a également augmenté de 41 %, il faut bien que les choses se sachent.


Pour inverser cette tendance et instaurer une ambiance de travail conviviale et agréable, la meilleure manière est de bien s’entendre avec ses collègues. Plus facile à dire qu’à faire… Mais bien s’entendre avec ses collègues dépend de petites attentions quotidiennes. N’hésitez pas à être cordial, souriant et même partager quelques moments personnels à la pause de midi. Cependant, il faut savoir faire preuve d’empathie et repérez les jours ou vos collègues sont stressés, de mauvaises humeurs ou fatigués afin de respecter l’intimité de chacun.


Profitez du bureau partagé pour apprendre


L’open space est un lieu de partage, profitez en pour apprendre de vos collègues. Lorsque vous butez sur un dossier n’hésitez pas à demander à vos collègues plus expérimentés leurs avis et conseils. Faites des brainstormings à tout moment si vous êtes à court d’idées pour résoudre un problème.

N’hésitez pas à vous isoler pour certaines taches


Cela est d’autant plus facile si vous disposez d’un ordinateur, d’une tablette pour travailler ou si votre réseau internet vous donne la possibilité de travailler depuis n’importe quel espace de travail. Certaines taches requièrent davantage de concentration, n’hésitez pas à vous isoler. Nombreuses sont les entreprises disposant de salles de réunion ou d’un bureau individuel réservé à des taches qui nécessitent de la concentration. A l’inverse, si vous devez réaliser une tache bruyante ou perturbatrice pour vos collègues, anticiper les nuisances que vous allez produire et isolez-vous.

Prenez des dispositions quant à votre environnement



L’aménagement de l’espace dans l’entreprise est un symbole de sa culture. Bien souvent quatre grandes typologies d’espaces définissent cette culture : les espaces de travail (open space, bureau fermé…), les espaces de rencontre (salle de réunion, salle projet, espace lounge…), les espaces métier (accueil, parties communes…) et les espaces supports (archives…). La solution idéale est très simple à mettre en œuvre, mais complexe à faire vivre tant les paramètres sont dépendants de l’état d’esprit des personnes qui le font vivre et l’utilisent. N’hésitez pas à faire appel à des cabinets spécialisés en audit d’environnement de travail afin de vous fournir des pistes d’amélioration quant à vos espaces.



C’est en redéfinissant les fonctions de chaque espace que l’open space prendra son vrai sens et sera un espace efficace et productif et non pas un espace d’isolement à fuir dès que l’on peut.


Comments


bottom of page